Hygiène & propreté
Entreprise

Qu’est-ce que la propreté ? Définition, enjeux et périmètre

Qu'est-ce que la propreté ? Illustration avec une grande salle propre
Peu importe l’environnement : la propreté touche le public, qu’il s’agisse de visiteurs, de collaborateurs ou de résidents. Dans certains secteurs plus sensibles, elle permet aussi de répondre à des normes d’hygiène particulières. Mais qu’entend-on précisément à travers cette notion ? Quelle est la définition de l’hygiène et de la propreté ? De ses champs d’action aux grandes innovations du secteur, gros plan sur la propreté et ses caractéristiques.

Définition : hygiène et propreté

Souvent associée à l’hygiène, la propreté est une notion relativement large. Elle désigne d’abord l’absence de salissure, de poussière ou de tâche qui pourrait affecter l’aspect visuel d’un lieu ou d’un objet. Le secteur de la propreté s’attache à garantir cette absence et à maintenir les installations de ses clients dans un état permettant l’accueil du public dans de bonnes conditions.

Difficile de dissocier cette propreté de l’hygiène, qui relève du domaine de la bactériologie. Au-delà de simples salissures, elle désigne l’élimination de toutes les particules et micro-organismes néfastes pour la santé – virus, bactéries… Elle est finalement le résultat d’une désinfection, exigée dans les établissements sanitaires et dans certains milieux industriels. Des contrôles biologiques l'accompagnent souvent.

La propreté en milieu professionnel : de multiples champs d’action

Dans les locaux tertiaires et administratifs

Dans les bureaux et les salles de réunion, le nettoyage consiste le plus souvent à vider les corbeilles et à assurer la propreté des sols ou du mobilier… avec une attention particulière à accorder aux sanitaires, aux vestiaires et aux espaces dédiés à la restauration.

Des permanences de journée permettent de maintenir les lieux dans un état de propreté irréprochable, notamment dans les domaines de l’événementiel, de l’hôtellerie ou encore le secteur alimentaire. Le principe de la permanence est simple : une personne est dédiée, durant un laps de temps déterminé, au maintien de la propreté dans les locaux.

Des prestations périodiques peuvent aussi être planifiées. Par exemple, le décapage des sols et la mise en cire (fréquents dans l’enseignement), le nettoyage des moquettes par injection / extraction, la cristallisation de marbre pour lui redonner toute sa brillance, l’entretien des vitres pouvant nécessiter le recours à des alpinistes du bâtiment, ou encore divers dépoussiérages.

À lire : l’évolution de la propreté des espaces de travail

Dans les zones d’activité professionnelle à besoins spécifiques

Dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, le contact avec le public est direct et permanent. Une grande attention à la propreté s’impose donc au quotidien, pour le service des petits-déjeuners, le portage des repas et la plonge, mais aussi le nettoyage des hottes et conduits de VMC.

Dans les environnements à risques particulaires, bactériologiques et chimiques – tels que les établissements hospitaliers et l’industrie pharmaceutique, il est aussi possible de recourir à des prestations d’Ultra Propreté répondant à des exigences strictes.

En milieu industriel, la propreté concerne les locaux autant que les voies de circulation des engins et piétons, les éléments de sécurité (rambardes, extincteurs, robinets d’incendie armés…) et les machines-outils intégrées à des processus spécifiques.

Zoom sur le nettoyage des cabines de peinture

L’assemblage et le montage d’engins agricoles ou automobiles nécessitent le maintien de la cabine de peinture dans un état de propreté irréprochable.

Pour ce faire, les parois sont recouvertes de pelables, de couches de plastique ou de projections de vaseline qui seront retirées et remplacées à saturation.

Les filtres d’aération et les caillebotis doivent aussi être régulièrement envoyés chez un fournisseur spécialisé pour être nettoyés ou changés.

Afin d’assurer l’hygiène et la propreté dans les lieux publics comme privés, il peut être nécessaire de traiter certaines nuisances ponctuelles. Par exemple ? Faire disparaître des champignons ou des moisissures avec un nettoyage vapeur, ou se débarrasser de nuisibles comme les rats, les insectes, les pigeons, les moustiques, les termites…

En lien étroit avec le nettoyage et la propreté, la collecte des déchets spécialisés est également de plus en plus fréquente dans les entreprises. En effet, cartons et plastiques sont aujourd’hui des matières valorisables dont le traitement est à prendre en compte dans les processus de nettoyage.

Dans d’autres environnements accueillant du public

Finalement, la propreté doit être une préoccupation majeure pour tout environnement accueillant du public. C’est donc aussi le cas dans les transports : l’entretien du matériel roulant (trains, bus, tramways, métros…) nécessite un nettoyage régulier des sols, fauteuils et vitres, tout comme l’entretien des sanitaires éventuels ou la décontamination des barres de sécurité et zones de contact.

Sur la voirie et dans les parkings, l’utilisation de balayeuses permet également d’assurer la propreté des espaces de circulation.

Les innovations dans la propreté et les techniques de nettoyage

Quelques procédés de nettoyage innovants

Le nettoyage cryogénique

Cette technique consiste à propulser, à l’air comprimé, de la glace carbonique transformée en gaz sur les surfaces à nettoyer. Trois phénomènes, thermique, cinétique puis physique, se produisent au contact de la zone à traiter.

  1. L’effet thermique : la différence de température avec le support permet de fragiliser et décoller le dépôt à enlever.
  2. L’effet cinétique : la projection de pellets supersoniques agit mécaniquement et de façon ultra-performante sur les salissures.
  3. L’effet physique : la sublimation du CO2 produit une multitude de micro-explosions entre le support et la couche à nettoyer, ce qui facilite le nettoyage.

Sans danger pour les utilisateurs, cette technique respectueuse de l’environnement ne nécessite aucun produit chimique pour sa fabrication et ne laisse aucun résidu. Enfin, elle ne génère pas non plus de mauvaises odeurs !

Le nettoyage à l’eau ozonée

Transformée dans une centrale, l’eau du robinet est stabilisée pour être réutilisée. L’eau ozonée qui en résulte peut servir de produit ménager pour un nettoyage toutes surfaces et une désinfection sans agent chimique.

Étant classée non corrosive, l’eau ozonée respecte l’environnement et assure une parfaite sécurité de l’utilisateur.

La projection d’eau osmosée

Sans adjonction de produit chimique, l’eau osmosée est un puissant nettoyant employé pour le nettoyage des vitres. Utilisable en intérieur comme en extérieur, ce procédé technique novateur permet de brosser la vitre sans la racler pour éviter d’y laisser des traces.

L’eau osmosée étant projetée avec des perches de grande hauteur, elle peut également éviter l’utilisation de nacelles sur les immeubles. C’est un procédé écologique, économique en eau et sans produit chimique !

L’hydro-décapage

Ce procédé de nettoyage à très haute pression (entre 1 000 et 2 000 bars) permet de rattraper des sols très encrassés et de décaper le béton. C’est notamment grâce à l’hydro-décapage qu’il est possible d’enlever des chewing-gums.

Des solutions aidant au nettoyage

La pesée des déchets

C’est une solution qui répond aux enjeux de grands pôles tertiaires et d’établissements sanitaires souhaitant connaître les volumes de déchets générés dans les services. L’objectif : challenger les équipes en interne pour limiter la production de déchets.

La traçabilité des prestations de nettoyage

En matière de nettoyage, la traçabilité des opérations est très importante. Elle permet de garantir la réalisation des prestations, de tracer les actions menées et de disposer d’informations précieuses en cas de détection d’anomalies. Ainsi, une solution de traçabilité apporte une visibilité et une transparence sur les opérations de nettoyage.

En parallèle, elle permet d’attester le respect des contraintes réglementaires en vigueur, notamment dans les établissements de santé. Une solution dématérialisée permet de faciliter l’archivage des documents à des fins ultérieures.

Pour respecter des contraintes d’hygiène ou simplement pour des questions d’image, la propreté est un enjeu pour les entreprises. Avec une large palette de procédés techniques et des solutions innovantes pour le nettoyage des surfaces, les professionnels de la propreté évoluent pour répondre aux problématiques spécifiques de tous les secteurs d’activité.

Plus de contenu

Infographie - Le bionettoyage d’une chambre d'hospitalisation en 7 étapes clés

19 avr. 2022