Projets multiservices
Facility Management

Définition du Facility Management : ce qu’il faut savoir

Définition du Facility Management
Selon une étude sur l’expérience utilisateur de demain* menée par Elior Services en 2020, trois responsables de Facility Management sur quatre estiment que le télétravail, la mobilité, la santé, l’hygiène et la sécurité ont pris un rôle primordial dans les entreprises. Pour répondre à ces enjeux, les organisations doivent s’appuyer sur des professionnels auxquels confier les services nécessaires au fonctionnement de leur environnement de travail. C’est ce qu’on nomme le Facility Management (FM) ! Explications.

Le domaine du Facility Management et son périmètre

La définition du Facility Management

Le Facility Management correspond à l’externalisation des services généraux en entreprise. C’est donc un domaine d’activité qui couvre toutes les fonctions support destinées à créer un environnement de travail propice au développement d’une entreprise. Il peut s’agir de l’entretien des bâtiments et locaux, de la gestion de l’énergie…

La notion de Facility Management englobe aussi l’Hospitality Management, qui vise à améliorer le bien-être des salariés, des clients et des visiteurs.

Débarrassées de ces missions annexes, les organisations peuvent profiter des meilleures conditions de travail et se concentrer sur leur cœur de métier pour atteindre leurs objectifs principaux.

Le champ d’action du Facility Management

Les disciplines concernées par le Facility Management forment un éventail très large. Les actions mises en œuvre peuvent servir à assurer la fonctionnalité de l’environnement de travail, sa sécurité, son confort, mais aussi à renforcer l’efficacité des équipes. Voici quelques-unes des missions couvertes par le Facility Management...

  • Le pilotage du contrat, des prestataires et des prestations.
  • La gestion des bâtiments –aménagement, réglementation et suivi énergétique.
  • La maintenance des installations et réseaux comme l’électricité, la ventilation, le chauffage, la climatisation, etc.
  • L’entretien des espaces verts.
  • La logistique / factotum, incluant la livraison et le stockage de produits.
  • La sûreté des infrastructures.
  • L’accueil physique et téléphonique du public, ou de la clientèle.
  • La conciergerie.
  • Le transport de personnes et la gestion des véhicules.
2 types de Facility Management
  • Le soft Facility Management caractérise les missions ne nécessitant pas de technicité forte, comme les services d’accueil ou de gestion du courrier, généralement confiés à des entreprises de services.
  • Le hard Facility Management exige, a contrario, des compétences très spécialisées justifiant le recours à des profils de type ingénieur comme pour la gestion de l’énergie (électricité, eau) ou encore la sécurisation des datas centers.

👉 Découvrez aussi les modèles de pilotage du Facility Management !

Le Facility Management en réponse à vos enjeux

Depuis quelques années, le Facility Management s’est imposé aux entreprises comme un moyen de gagner en efficacité. Mais pour répondre à quels enjeux ?

Assurer le bon fonctionnement de l’environnement de travail

Les aspects les plus importants du Facility Management sont sans doute la santé et la sécurité. En effet, des dangers peuvent survenir dans de nombreux domaines : avec une ventilation défectueuse, une mauvaise gestion de la température intérieure, une maintenance hasardeuse pouvant provoquer des dysfonctionnements…

Au-delà des questions de santé et sécurité, la gestion des opérations peut être affectée, et les coûts peuvent s’envoler si les services ne sont pas bien administrés.

Par exemple, un matériel vieillissant sera plus facile à remplacer ou à réparer si la décision est prise avant qu’il ne tombe en panne et ne provoque une interruption, susceptible de générer une perte de productivité et de revenus !

Satisfaire une demande d’externalisation croissante

Aujourd’hui, force est de constater que l’ensemble des services couverts par le Facility Management ne sont pas toujours externalisés. Dans certaines entreprises, généralement des PME, ces fonctions continuent à être gérées en interne avec des équipes déjà en place. Soit parce que les entreprises n’ont simplement pas songé à externaliser, soit parce qu’elles ne connaissent pas encore bien ces solutions.

À l’opposé, des startups en plein développement se retrouvent confrontées à des problématiques de gestion de bureaux et choisissent d’externaliser la totalité de leurs services généraux.

Quoi qu’il en soit, les entreprises de services s’adaptent à chaque profil avec des solutions de Facility Management complètes ou spécifiques !

S’adapter pour faire face à de nouveaux besoins

Dans un environnement en pleine mutation, les entreprises doivent sans cesse se réinventer pour séduire les nouvelles générations qui se tournent de plus en plus vers des entreprises engagées en matière de responsabilité sociale.

Cette capacité à s’adapter était d’autant plus importante pour répondre à de nouvelles situations comme la pandémie de Covid-19. Pour 78 % des responsables du Facility Management, faciliter le télétravail et la mobilité est devenu plus important depuis la crise sanitaire.

Plus que jamais, il est nécessaire de créer un environnement de travail différent. Plus flexible, numérique et agile, cet espace doit être attractif et proposer un cadre de travail agréable, tout en favorisant la cohésion des équipes. Et en plaçant les collaborateurs au centre de l’organisation, le Facility Management répond pleinement à cet enjeu !

Avec son large champ d’action, le Facility Management veille à ce que l’environnement de travail de votre entreprise soit en harmonie avec les personnes qui y travaillent. L’enjeu est vaste, mais les possibilités d’interventions sont nombreuses !

Vous avez envie d’en savoir plus sur le Facility Management ?

Plus de contenu